Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Work Move and Perf – Projet européen

Le projet WMP est un projet de 24 mois cofinancé par la Commission européenne dans le cadre du programme Erasmus+ Sport 2023 et coordonné par la Fédération Française du Sport d’Entreprise. Il vise à promouvoir des modes de vie actifs et sains en Europe en développant la pratique d’Activités Physiques et Sportives (APS) sur le lieu de travail.

Le projet WMP constitue la première étude européenne des effets de la pratique d’activités physiques et sportives sur la performance et le bien-être des salariés. La FFSE met en œuvre ce projet avec huit organisations partenaires: l’Université de Copenhague (Danemark), l’Université de Murcie (Espagne), la Fédération Européenne du Sport d’Entreprise (France), l’Association pour le Sport dans le Temps Libre (Bulgarie), le Comité National Olympique et Sportif Français (France), l’Association Sportive de la Banque de France (France), l’Autorité Maltaise pour l’Intégrité du Sport (Malte) et le Réseau Européen pour l’Innovation et la Connaissance (Pays-Bas).

 

La première réunion de lancement a eu lieu à Paris

 

Les 15 et 16 février à Paris, les neuf organisations européennes du consortium du projet, co-financé par la Commission européenne Work Move and Perf (WMP), se sont réunies au siège de la Banque de France pour son lancement officiel avec le premier comité de pilotage.

 

À cette occasion, Frédéric Delannoy, Directeur technique national, a représenté Didier Besseyre, Président des Fédérations Française, Européenne et Mondiale du Sport d’Entreprise. Il a ouvert la réunion en revenant sur l’évolution du sport d’entreprise au sens large du terme en France et en Europe ces dernières années et a rappelé que cette pratique pouvait répondre aux objectifs de l’Union européenne en matière de santé mentale et physique. Ensuite, l’ensemble des représentants des organisations partenaires ont pu se présenter individuellement ainsi que leurs attentes et leurs objectifs en prenant part à ce projet.

La FFSE a présenté les objectifs du projet, ses étapes clés ainsi que son calendrier général. Il s’agissait également d’expliquer la division des tâches entre les partenaires du consortium. Les partenaires académiques et scientifiques du projet, à savoir l’Université de Copenhague et l’Université de Murcie, ont présenté leur méthodologie pour mener l’étude quantitative et qualitative sur le lien entre l’activité physique des employés, leurs performances et leurs bien-être.

La réunion s’est terminée par la présentation des prochaines étapes, notamment le début de l’étude de la méta-analyse par les partenaires académiques. Celle-ci consiste en une synthèse statistique de l’ensemble des études menées sur le sujet afin d’en tirer une conclusion globale précise et de qualité.

 

Points clés du projet WMP

Pendant deux ans (jusqu’en décembre 2025), le projet WMP constituera la première étude européenne des effets du sport et de l’activité physique sur les performances des salariés.
L’objectif est d’analyser le bénéfice, pour une organisation, d’investir dans l’activité physique afin d’optimiser le facteur de production.

En étant la première étude européenne sur les effets de l’activité physique sur la performance des entreprises et le bien-être de leurs salariés, celle-ci légitimera et encouragera les programmes sportifs en entreprise pour promouvoir la santé mentale au travail.

 

Le projet WMP se découpe en 4 principales actions :

  • Recherche : dresser un état des lieux des études existantes et définir les critères-indicateurs de la productivité des employés dans le cadre des activités physiques et sportives ;
  • Étudier : concevoir, administrer et analyser des enquêtes ; mettre en place une expérience pilote dans trois organisations à Malte, en Bulgarie et en France et mesurer son impact sur leur performance ;
  • Analyser : rédiger des lignes directrices et des recommandations pour les décideurs publics et privés et produire un outil éducatif en ligne ;
  • Diffuser : communiquer les résultats des études, organiser des conférences, des webinaires et des événements grand public.

À terme, un « réseau européen des supporters du sport d’entreprise » et un « observatoire européen du sport d’entreprise » seront également formalisés.

Le projet rassemble un consortium impliquant une combinaison d’organisations issues du sport, de la recherche, des autorités publiques et du monde de l’entreprise.

 

Comité de pilotage du projet européen Work Move and Perf

Work Move and Perf cofinancé par l'UE