Une longue histoire d’amour

L’aventure européenne de l’AS Sapeurs Pompiers du Rhône a commencé en 1987 à Vienne en Autriche. A cette occasion, des liens se créent entre footballeurs, handballeurs et autres basketteurs dans une manifestation qui était susceptible de regrouper toutes les sections de l’ASSP. Une première médaille de bronze viendra récompenser l’équipe de football, alors à l’apogée de sa gloire avec une place de 1/2 finaliste de la Coupe de France corporative l’année précédente.

 

En 1989, l’ASSP représentait la plus grosse délégation (82) des quelques 600 français participant aux Jeux à Rovinj dans l’ex-Yougoslavie pour ces Jeux qui rassemblent entre 4000 et 5000 personnes et remportait une médaille d’or au tennis.

 

Après l’impasse des Jeux de Stockholm en 1991, faute d’un nombre suffisant de participants , l’ASSP repart aux Jeux de Berlin en 1993. Noyés au cœur de cette ville gigantesque et au milieu des quelques 10000 participants avec un très grand nombre d’allemands arborant fièrement un maillot jaune orné des anneaux olympiques et de l’inscription Berlin 2000 en vue de l’attribution prochaine des Jeux Olympiques qui seront finalement attribués à Sydney, les représentants de l’ASSP étaient handballeurs et footballeurs. Les 2 équipes de football à 7, les « jeunes et les vieux », ramenèrent chacune une médaille d’argent qui n’en étaient pas vraiment une, car 3 médailles (or, argent, bronze) étaient attribuées dans chacun des groupes de 6 dans lesquelles les équipes avaient été réparties.

 

En 1995, en route pour l’Espagne et la belle ville de Saragosse. Les handballeurs se distinguèrent beaucoup plus dans l’arène lors de la fête taurine du dernier jour que sur les terrains de handball, et l’équipe vétéran de football à 7 essuya une déroute contre des représentants de la toute nouvelle république de Bosnie , motivée comme jamais...

 

Après les pays du Sud de l’Europe, c’est cette fois-ci Trondheim tout au Nord de la Norvège qui accueillait les jeux en 1997. Ces jeux resteront un grand souvenir de par la gentillesse des norvégiens et leur sens de la fête, les jours interminables et les nuits très courtes…Pas d’exploit au tennis, mais la 4ème place obtenue par l’équipe vétérans à 7 fut à la fois une grande satisfaction, car la compétition était relevée, mais aussi une grande déception car le match de classement pour la 3ème place fut perdu après prolongation à la suite d’un but en or ...

 

C’est l’Italie qui accueille les sportifs européens des entreprises et des administrations en 1999 avec les Jeux de Trentino. Logés à quelques 50km des lieux de compétition, résultats très moyens, ces jeux ne nous laisseront pas un grand souvenir.

 

Cap à l’Est en 2001 avec les Jeux de Riga en Lettonie. En plus du football et du tennis, les athlètes nous accompagneront à la découverte de ce nouveau pays, issu de l’ex-URSS. De mémorables soirées ne nous empêcheront pas de récolter une nouvelle 4ème place avec l’équipe vétéran de football à 7et une médaille de bronze en athlétisme.

 

Retour en Autriche en 2003 à Salzbourg plus exactement. C’est à Salzbourg que débuta la légende des bérets rouges qui constituaient notre signe de ralliement au milieu des quelques 5000 participants lors des soirées dans les immenses halls où étaient généralement pris les repas du soir.

 

En 2005 et pour la première fois, c’est la France qui accueille les Jeux Européens. Ce sera notre déplacement le plus court, avec à peine 200 km pour nous rendre à Clermont-Ferrand. Nous serons obtiendrons une belle médaille de bronze au tennis + de 45 ans. Une honorable 6ème place au football vétéran à 7 viendra compléter cette belle performance. Les basketteurs étaient de retour, mais leurs confrontations avec les géants de l’Europe de l’Est ne tourneront pas à leur avantage.

 

C’est au Danemark en 2007 que l’ASSP signera sa plus belle performance. A Aalborg, l’équipe vétéran de football à 7 obtiendra enfin la consécration qui la fuyait depuis plusieurs années. A défaut de la médaille d’or, c’est une très belle médaille d’argent qui viendra récompenser notre ténacité.

 

Retour à Rovinj désormais en Croatie 2009 20 ans après, Logés dans le même village vacances que 20 ans plus tôt, ces jeux furent une réussite sur le plan de l’ambiance. La compétition de tennis fut écourtée pour nos 2 équipes inscrites pour cause de déluge sur les courts le 3ème jour de compétition. on notera quand même une première participation au tournoi de tennis-ballon en marge du tournoi de football.

 

En 2011, le cap fut à nouveau mis au Nord à Hambourg en Allemagne a Le football à 7, le tennis, le basket et la toute nouvelle section de badminton constituaient la délégation de l’ASSP, qui reste un des piliers de la délégation française , ce qui nous vaut régulièrement les félicitations de la FFSE.

 

République tchèque en vue en 2013. Prague fut un très bon souvenir pour tous les participants. Une nouvelle discipline avec la pétanque. La très bonne ambiance en ville, la richesse du patrimoine culturel et la participation à une chasse au trésor au cœur de la vieille ville nous feront vite oublier les déboires des compétitions.

 

Riccione : ce nom à la consonance bien italienne abritera certainement un des plus beaux sites que nous avons eu l’occasion de visiter. L’équipe de football était vieillissante et tous les espoirs reposaient sur le tennis La½ finale pourtant à notre portée a été loupée de très peu puisqu’après une victoire en double et une défaite en simple, la ½ finale nous tendait les bras à 5 minutes du gong , mais les 5 dernières minutes comptent souvent beaucoup plus que les 5 premières dans ce sport…

 

Ghent 2017 ou Gand pour ceux qui ne parlent pas flamand. La découverte de la course d’orientation a complété la participation au tennis et à la pétanque d’une délégation très réduite.

 

Après une participation aux Jeux Mondiaux de La Baule en 2018 et une impasse sur les jeux de Salzbourg en 2019, voilà à nouveaux les sapeurs-pompiers du Rhône à Arnhem en 2022.

 

Nous voilà arrivés au bout de ce voyage à travers les années. Il a duré 35ans avec 16 participations aux Jeux Corporatifs Européens tous les 2 ans à l’exception des années 1991 et 2019 .

Il a permis aux quelques 500 compétiteurs ayant participé à ces jeux de forger de réelles amitiés au gré de ces extraordinaires rassemblements très festifs et de véhiculer en outre une très bonne image des sapeurs-pompiers du Rhône.