Retrouvez les dernières actualités FFSE

decisions sanitaires covid sport

Covid 19 et le sport : Nouvelles mesures sanitaires

Mesures applicables au sport à partir du 28 Février 2022. Dans un contexte de reprise de l’épidémie de covid-19, le…
logo_groupe_telegramme_0

Nos adhérents @Work témoignent

Le Télégramme

 

Le Télégramme est le 5e quotidien régional de France. Il est consulté chaque jour par plus d'un million de lecteurs (canaux print et numériques). Le quotidien emploie 480 salariés.

Au sortir de la première année de Covid nous avons souhaité proposer en 2021 à nos équipes de réaliser du sport par l’intermédiaire de l’entreprise. Avec des collaborateurs en télétravail, répartis sur des sites différents et n’ayant pas tous les mêmes horaires de travail, il nous fallait trouver un dispositif permettant de proposer la même offre à tous nos salariés. Nous avons choisi la solution Sport@Work proposée par la Fédération Française du Sport en Entreprise. La mise en place du projet a été simple à déployer en interne. La plateforme permet de gérer la réservation d’un créneau sportif et de réaliser en live la séance de sport avec un coach. Nous avons opté, compte tenu du contexte actuel, pour des sessions à 100% en visio. Les salariés qui ont testé le dispositif de chez eux sont ravis de l’expérience et de l’accompagnement personnalisé.

Servana ABALLEA
Responsable communication interne et projets de communication externes

logotype-SWinG-for-website

Journée internationale du Sport féminin, la réussite de SWinG

Aujourd’hui nous célébrons la journée internationale du sport féminin, l’occasion de permettre au sport féminin de gagner en visibilité et de contribuer à sa meilleure représentation dans les médias.

 

La question de la sous-représentation des femmes dans les instances dirigeantes – et plus largement du manque de diversité de ces organes- était d’ailleurs la pierre angulaire du projet SWInG (Supporting Women in their Goals) porté par la Fédération Française du Sport d’Entreprise entre 20219 et 2021.

 

Grâce à la collaboration entre Carole Carole Bretteville et Carole Ponchon, qui ont su rallié à ce projet 10 organisations lors de son écriture fin 2017 et début 2018, le projet, managé par cette dernière a vu le jour grâce au soutien financier de l’Union Européenne et de son programme Erasmus+. nommé SWinG.

 

A l’occasion de la Journée internationale du sport féminin, la FFSE est fière de lever le voile sur les travaux conduits par le partenariat au cours des 3 dernières années. Car c’est bien de la collaboration et des synergies entres les organisations partenaires – Athletes for Hope, Fédération Européenne du Sport entreprise, Fédération Européenne de Hockey, ENGSO Youth, Femmes Chefs d’entreprises Monde, Professional Women’s Network Paris, Societa Sportiva Lazio,Sport Club Partizan Skofja Loka, Université de Copenhague- soit 7 pays différents- que le projet a tiré sa force motrice. Leur diversité ayant permis d’aborder sous différents angles et à travers différentes perspectives cette question épineuse du manque de diversité dans les instances dirigeantes.

 

Un petit mois après la clôture officielle du projet tel sous sa forme originelle, le constat est clair : la richesse des éléments produits et modélisés dans le cadre du projet – du diagnostic posé au concept développé en passant par le pilotage à l’échelle européenne d’un de ces piliers -à travers un programme de mentorat et de soutien- est aujourd’hui à disposition de tous et toutes.

 

Retrouver, découvrez et partagez les outils en suivant ce lien : https://gamechangeher.org/fr/productions-intellectuelles/

 

La boite à outil de SWinG au profit des futures dirigeantes est innovante et complète, alors n’hésitez pas à en faire part. Vous voulez devenir un champion de la diversité dans les instances dirigeantes?

 

Médiatiser les outils, c’est participer à briser le plafond de verre et permettre enfin les conditions d’une libération du leadership dans le sport.

 

Aidez-nous et partagez cette page et les publications sur nos réseaux sociaux ! #GameChangeHer #SoisLeChangement #BeTheChange #DonnerUnAvenir #SWinG

thumbnail_IMG_0230

FFSE Production accueille Mohamed Soltani

FFSE Production accueille Mohamed Soltani, nouveau Directeur général délégué , ancien sportif de haut niveau et cadre-dirigeant de Schneider Electric.

L’homme est un champion. Sportif bien sûr, mais pas seulement. Le respect est une de ses premières vertus --inculquée dans le cadre familial et développée avec la pratique du karaté. Polyglotte, il a un sens aigu du collectif couplé à une forte capacité d’écoute. Bienveillance et esprit d’analyse entraînent de l’habilité chez cet homme dont le parcours professionnel, riche et international, démontre sa capacité à évoluer, à créer et à faire grandir ceux qui l’entourent. Profondément humain, il sait utiliser ses qualités de leader et son sens des affaires pour entrainer vers le succès. Ses engagements bénévoles (il est administrateur de l’EM Lyon et de l’association Télémaque) prouvent son sens de l’autre. Ancien champion d’Europe de karaté, ceinture noire 6ème dan, membre de l’équipe nationale, marathonien. Voilà qui est Mohamed Soltani, ex-cadre dirigeant de Schneider Electric et nouveau directeur général délégué de FFSE Production.

Proposition Marketing

Jeux Européens du Sport d’Entreprise – Un événement écoresponsable engagé

Comme toute activité humaine, l’organisation d’un grand événement sportif peut avoir des effets négatifs sur l’environnement qu’il apparaît indispensable a minima de réduire, voire même d’inverser.

La Fédération Française du Sport d’Entreprise tient à jouer son rôle pour accompagner l’ensemble du mouvement sportif dans une dynamique vertueuse, plus respectueuse de l’environnement et plus inclusive. En effet, au-delà du spectacle qu’elles constituent, lieux de rencontres et de partage, les manifestations sportives, et plus particulièrement les grands événements sportifs internationaux, ont un devoir d’exemplarité. Ils peuvent façonner durablement les comportements et les habitudes des spectateurs, sportifs et partenaires, contribuant ainsi à faire évoluer la norme sociale et à diminuer l’empreinte environnementale des français.

Dans ce cadre, La Fédération Française du Sport d’Entreprise a signé en décembre 2021, aux côtés de nombreux autres organisateurs de grands événements (Tour de France, Roland Garros, Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 etc…), la charte des 15 engagements écoresponsables du Ministère Chargé des Sports. Créée à l’initiative de plusieurs grands événements sportifs internationaux et du Ministère chargé des Sports, en collaboration avec le WWF France, la charte des « 15 engagements écoresponsables des organisateurs d’événements sportifs » a déjà permis à plus de 350 événements internationaux ou nationaux d’évoluer vers plus d’éco responsabilité.

 

SDD_TamponNew3_Evenement

Cette charte et ses objectifs ont été actualisés à l’aune des avancées et des nouveaux enjeux d’éco responsabilité de l’événementiel sportif. Elle vise ainsi à accompagner les organisateurs d’événements sportifs dans la mise en place des Objectifs du Développement Durable ainsi qu’au respect des objectifs environnementaux nationaux tels que l’atteinte de la neutralité carbone et la préservation de la biodiversité. L’engagement de chaque organisation signataire porte sur les objectifs pour lesquels elle est en responsabilité, sur l’ensemble des phases de planification, montage, déroulement et démontage (hors construction d’infrastructures).

Le Comité d’Organisation des Jeux Européens du Sport d’Entreprise est pleinement engagé dans la mise en œuvre d’un plan d’actions complet dans le cadre du développement durable. Ainsi, afin de respecter les 15 engagements écoresponsables de la Charte du Ministère Chargé des Sports, 4 axes principaux ont été déterminés :

  • Diminuer l’empreinte carbone en organisant un événement 100% « transports en commun »
  • Limiter la production des déchets mais aussi valoriser les déchets générés et garantir un suivi performant des filières de récupération et de tri des déchets
  • Favoriser une politique d’achat responsable en privilégiant les acteurs locaux et engagés
  • Impliquer l’événement sur le plan sociétal en organisant un évènement inclusif (personnes en situation de handicap, mixité, jeunes en recherche d’emplois…)
mesri-logo-pfue-2022-jpg-15439

Présidence française du Conseil de l’Union européenne en 2022

Un événement organisé dans le cadre de la présidence française du Conseil
de l’Union européenne *
• Cet événement n’est pas organisé par le Gouvernement français. Il est cependant
autorisé par celui-ci à utiliser l’emblème de la présidence française du Conseil de
l’Union européenne.

Pour la première fois depuis 14 ans, la France prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne (UE) le 1er janvier 2022.

Chaque État membre assure, par rotation, la présidence du Conseil de l’Union européenne pendant six mois. Du 1er janvier au 30 juin 2022, c’est la France qui présidera le Conseil de l’UE.

Le Conseil de l’Union européenne, qu’on appelle aussi « Conseil des ministres de l’Union européenne » ou « Conseil », réunit les ministres des États membres de l’Union européenne par domaine d’activité. Il est, avec le Parlement européen, le co-législateur de l’Union européenne.

La Présidence française du Conseil de l’Union Européenne (PFUE) vise une Europe plus solidaire, plus souveraine et plus démocratique.

Dans le champ sportif, la présidence française mettra l’accent sur le sport comme levier de transformation et de développement durable, afin de mieux reconnaitre le rôle du sport dans la réalisation des objectifs de développement durable et afin d’engager les États membres et les mouvements sportifs à davantage prendre en compte les enjeux de durabilité et de responsabilité sociale et environnementale dans les différentes pratiques sportives. Une conférence ministérielle « Vers un pacte vert pour le sport » aura lieu le 3 mars, afin de s’engager sur la voie d’un socle commun d’objectifs environnementaux et durables à atteindre dans le domaine du sport. Une conférence ministérielle sur le sport dans le temps de l’enfance sera organisée les 7 et 8 février, pour permettre un échange de bonnes pratiques et d’expertise sur le rôle de l’activité physique et sportive aux différentes phases du développement des enfants et adolescents, notamment au regard de l’acquisition des enjeux de développement durable. Ces initiatives iront de pair avec la poursuite du débat au Conseil sur le modèle sportif européen, dans le prolongement des travaux de la présidence slovène et en s’appuyant sur les résultats de l’étude commandée par la Commission et attendue pour début 2022.

Au total, près de 400 événements prévus en France et au sein de l’UE rythmeront la présidence : des réunions politiques, une programmation culturelle et des événements citoyens ouverts à toutes et à tous.

Un des évènements organisés par la Fédération française a été sélectionné et labellisé dans le cadre de la PFUE dans sa partie sportive. Le 9 mai 2022, une conférence-workshop sera organisée à Bordeaux autour d’un modèle européen plus social, plus durable pour les Jeux Européens du Sport d’Entreprise et les évènements sportifs d’entreprise plus généralement.

En savoir plus

logotype-SWinG-for-website

Un pas de géant pour les femmes dans le sport

By CaroleP_SWinGleader7 janvier 2019

Le temps est venu pour le sport de faire pression pour le progrès!

Paris, France : La Fédération française du sport d’entreprise est heureuse d’annoncer qu’elle s’est engagée avec 9 partenaires dans un nouveau projet financé par l’UE à compter du 1er janvier 2019.


En tant que chef de projet, la FFSE a rassemblé un solide réseau de partenaires autour du projet SWinG – Soutenir les femmes dans la réalisation de leur projet.


Pour la première fois au niveau européen, un partenariat de collaboration réunira des parties prenantes intersectorielles afin de développer une version européenne du concept anglo-saxon de l’empowerment (autonomisation). L’objectif final sera de faciliter et d’aider les dirigeantes sportives émergentes ou en devenir à occuper un poste de direction dans les instances dirigeantes du sport. Le projet fera la promotion du conseil d’administration en tant qu’option pour les femmes volontaires dans le sport, tout en mettant l’accent sur la motivation, la formation et le développement des compétences des participantes.
Carole Bretteville, experte en matière d’égalité de genre et d’intégration de la dimension de genre dans le sport en Europe, a déclaré:

«Il ne suffit pas de viser quelques femmes élues à des rôles représentatifs dans les instances dirigeantes du sport pour faire face aux quotas, il faut une nouvelle génération de femmes. impact sur les joueurs dans la salle de conférence. »


Avec le projet SWinG, la FFSE, Athletes for Hope, la Fédération européenne du sport d’entreprise (EFCS), la Fédération européenne de hockey (EHF), ENGSO Youth, le réseau des Femmes Chefs d’Entreprises Mondiales (FCEM), le réseau des femmes professionnelles (PWN), la société Sportiva Lazio, le club de sport Partizan Skofja Loka et l’Université de Copenhague unissent leurs forces pour identifier et nourrir les femmes leaders émergentes et leur permettre de devenir de véritables acteurs du changement, CHANGE et DÉCIDEURS dans le secteur du sport et des activités physiques.
Nous pensons tous qu’il est grand temps d’agir et, au cours du projet, nous rechercherons des synergies avec d’autres initiatives sur la base de l’idée lancée par FCEM, une association pionnière réunissant des femmes chefs d’entreprise du monde entier. le partenaire du projet- «Seuls nous sommes invisibles. Ensemble nous sommes invincibles. »


Co-financé par le programme Erasmus + de l’Union européenne, le projet se déroulera du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021 et visera à produire trois types de résultats:

  • Un diagnostic européen des freins et des leviers de l’accès des femmes aux postes de direction

  • La création et la mise à l’essai d’une matrice de changement pour chaque organisation sportive – sur la base de la responsabilisation, un concept encore peu développé dans la culture européenne

  • Le développement et la réalisation d’une campagne de communication ciblant les organisations sportives européennes afin d’augmenter le nombre de femmes décideurs

SWinG-Mentors-Orienteering-Session

Les mentors SWING sont prêtes à entrer dans la danse !

By CaroleP_SWinGleader8 octobre 2019

Venues de toute l’Europe, elles joignent leurs forces pour créer une vague de femmes décideurs dans le sport.

Les partenaires de SWinG ont pour objectif de relever l’un des défis urgents du sport. Il s’agit d’apporter plus de diversité dans les salles de conseil. Pour ce faire, ils travaillent dur depuis janvier de cette année pour développer un concept destiné à réduire l’écart entre les sexes. Le moment est désormais venu de tester ce concept, notamment avec la session d’orientation des mentors SWinG qui s’est déroulée à Paris le 4 octobre.

Quand est-ce que tout a commencé?

C’était il y a tout juste un an. Lorsque nous avons reçu la bonne nouvelle que notre candidature avec le projet SWinG avait été acceptée pour financement. SWinG est en effet un projet de 3 ans financé par le programme Erasmus +.
Depuis lors, l’équipe et l’ensemble du partenariat travaillent sans relâche pour donner vie à l’idée. En particulier, nous nous orientons vers le développement et la mise en pratique d’une nouvelle approche transférable. Celle-ci comprend un programme de mentorat.
Et nous n’aurions pas pu rêver d’un tel succès. Ni d’un accueil aussi chaleureux pour l’initiative. Ainsi, nous avons reçu 49 demandes en tant que mentorées et 47 en tant que mentors ! Alors même que l’appel à participantes SWinG n’a été ouvert que 3 semaines entre fin juillet et début août…
À la suite d’un exercice de sélection et de couplage intense et difficile, nous avons forgés 20 couples de mentors et de mentorées. Ces couples rassemblent 21 nationalités sur l’ensemble du continent européen. Ils ont été rendus public fin septembre.

Pourquoi une session d’orientation des mentors SWinG ?

Le 4 octobre 2019, nous avons réuni 17 des 20 mentors sélectionnées au siège du MEDEF à Paris. C’était un moment excitant et important pour le partenariat SWinG puisque nous commençons à déployer notre concept. Il s’agissait en particulier d’un premier pas vers la mise en œuvre réussie du programme de mentorat SWinG. Nous avons conçu la journée afin de faciliter la création d’une communauté de mentors SWinG. Elle a également contribué à assurer une compréhension commune de l’approche et des attentes du mentorat SWING. En outre, le programme de la réunion a permis de tirer parti des diverses expériences de mentorat. De notre point de vue, cela a dépassé toutes les attentes ! Pendant une demi-journée, nous avons échangé sur le projet SWinG, présenté aux mentors les spécificités de la gouvernance et des élections sportives et discuté des détails du programme de mentorat SWinG. L’objectif principal était en effet d’édifier des bases solides pour le système d’aide individualisé en cours de développement, d’une durée de 18 mois.

Que retenir de la session d’orientation des Mentors SWinG ?

La première et principale leçon est qu’il n’y a pas de montagne assez haute pour briser la volonté des femmes désireuses d’apporter des changements dans tous les domaines. Les mentors SWinG viennent de 8 pays différents. Nous les avons sélectionnées pour apporter des expertises et des expériences très différentes, à la fois en matière de mentorat et de relation au sport. Et pourtant, les liens ont été créés naturellement ! Sans doute car elles ont en commun leur succès dans le monde des affaires et leur souhait de permettre aux autres femmes de réussir. Il était donc extrêmement puissant et inspirant de toutes les entendre à Paris – lors de la session d’orientation des mentors SWinG – s’engager à agir en tant que CATALYSEUR DU CHANGEMENT pour favoriser l’accès des femmes à des postes de direction électifs dans le sport. Ce qui est encore plus prometteur est certainement la vague créée et la volonté exprimée de travailler ensemble.

IMG_20191004_130357511-768x576
IMG_20191004_130214758-768x576

Quelles sont les prochaines étapes ?

Dans les semaines à venir, chaque mentor sera officiellement présentée à sa mentorée. En outre, une session d’empowerment de 3 jours à destination des mentorées SWinG sera organisée à Copenhague du 8 au 10 novembre. À partir de ce moment-là, le programme de mentorat SWinG sera déployé et constituera l’un des piliers du système de soutien conçu dans le cadre du projet SWinG afin d’aider les mentorées sélectionnées dans leur processus électif.

Mots de fin

« Avoir une idée et rêver de sa mise en œuvre est une chose. C’est tout autre chose que de la voir prendre vie – quelque soit la somme de travail nécessaire pour y arriver. Je pense qu’un programme de mentorat peut être un formidable accélérateur pour tous. Il permet à la mentorée de prendre un raccourci avec l’aide de sa mentor. Et je me sens non seulement reconnaissante, mais aussi chanceuse d’avoir vu et expérimenté l’énergie ressentie vendredi dernier dans la salle du MEDEF. Non seulement les 17 participantes à la session d’orientation des mentors SWinG ont pris un jour de congé pour nous rejoindre, mais elles sont toutes venues partager leurs conseils et leur volonté de transmettre leurs connaissances. Elles sont un cadeau pour le projet et évidemment pour leur mentorée. Je ne peux pas les remercier assez pour leur temps et leur confiance. J’ajoute que je suis impatiente de voir les relations qui seront créées grâce au programme SWinG Mentoring. » Carole Ponchon, cheffe de projet SWinG

logotype-SWinG-for-website

Coup de sifflet final pour le projet SWinG

By CaroleP_SWinGleader / Décembre 2021

Sans-titre-1

 

 

Retour sur le chemin parcouru.
Trois déjà que le projet SWinG a officiellement débuté. Et aujourd’hui il est temps de tourner la page sur ce projet pilote.

A l’heure du bilan, nul doute que cela a été une sacrée aventure. Pour célébrer le passage à la vitesse supérieure, nous vous proposons de revenir sur 12 faits marquants qui ont jalonné le projet SWinG !

#1 Mars 2018 – Rédaction du projet
SWinG a commencé par la danse de deux rêveuses, Carole Bretteville et Carole Ponchon, partageant une forte conviction et une volonté de mettre en lumière les femmes leaders tout en les soutenant. Elles embarqueront avec elles 10 organisations dans une mission visant à briser le plafond de verre dans la gouvernance du sport tout en apportant plus de diversité dans le sport.

Writing-project-2018
Kick-off-_-Jan-2019-2

#2 Février 2019 – Coup d’envoi du projet
Dans les locaux de la FFSE à Paris, les partenaires se rencontrent pour la première fois. Cette réunion intense et cruciale de deux jours a planté les graines d’un esprit de coopération.

 

#3 Juin 2019 – Publication de nos recherches
La phase initiale de SWinG s’est concentrée sur la collecte de données pour établir des informations de base sur les femmes dans le leadership sportif à travers le monde. Par le biais d’entretiens, d’enquêtes et d’un examen systématique des études et sites web existants, les chercheurs de SWinG ont créé un audit du leadership sportif ainsi qu’une plongée en profondeur dans les obstacles externes et internes auxquels les femmes sont confrontées avant d’atteindre des postes de direction.

Publish-Research-June-2019
Call-for-pax-July-2019

#4 Juillet 2019 Appel à participantes
Au cours de l’été 2019, le partenariat SWinG lance un appel à participantes invitant les femmes de toute l’Europe à les rejoindre dans cette aventure dans le cadre du programme de mentorat SWinG. En 3 semaines, plus de 90 candidatures sont reçues ! L’analyse de ces dernières a conduit à la sélection de 40 mentors et mentorées et la création de 20 paires.

#5 Octobre 2019 – Réunion avec les mentors SWinG
Le 4 octobre 2019, 17 des 20- mentors sélectionnées nous rejoignent au siège du MEDEF à Paris pour échanger autour des questions de leadership, de mentorat et du concept SWinG. Un véritable dialogue entre sport et entreprise prend forme et la réunion marque un tournant. C’est la première étape vers la mise en œuvre réussie du programme de mentorat SWinG.

Mentors-meeting-Oct-2019
Swing-concept-and-curiculum-June-to-Nov-2019

#6 Juin à novembre 2019 – Création du concept et du programme d’études SWinG
Tout aussi importante dans la création de bases solides pour le projet, était la co-construction d’une approche qui répondrait aux problèmes identifiés et aiderait à remettre en question le statu quo. C’est dans cet esprit que le partenariat a conçu le cadre d’actions SWinG.

#7 Novembre 2019 – Session de développement des compétences des mentees SWinG
Dans les locaux de l’Université de Copenhague, 17 des mentees SWinG ont bénéficié d’une variété d’ateliers et d’activités sur mesure pour entamer la prochaine étape de leurs parcours bénévoles et commencer à planifier leur chemin vers l’élection.

Mentees-session-_-Nov-2019
Production-3-Toolkits-Dec-2019-Feb-2021

#8 Décembre 2019 à février 2021 – Production de 3 boîtes à outils
La deuxième phase du projet SWinG, peut-être la plus critique, a proposé un soutien spécialisé de deux ans aux mentees. Ce soutien s’est articulé autour de deux éléments : le programme de mentorat ET l’expertise apportée par les partenaires par le biais de ressources éducatives (webinaires et boîtes à outils).

#9 Juillet 2020 – SWinG rejoint une initiative des Nations Unies
SWinG est le premier projet sportif de l’UE à rejoindre une initiative menée par les Nations unies, l’initiative » Le Sport pour la Génération égalité « .

Full-Meeting-Burssels-_-June-2019
Publish-Research-June-2019

# 10 Octobre 2021 – Partage des apprentissages
La phase finale du projet s’est concentrée sur l’élaboration de lignes directrices et de recommandations tirées du processus. Quelques chiffrés clés : 146 pays atteints, 1142 jours travaillés, 85 personnes impliquées (partenariat et experts), 15 mentees élues ou nommées à un poste de direction à la fin du projet. Plus parlant peut-être encore, 94,12% d’entre elles déclarent être mieux équipées (« légèrement » à « énormément ») pour briser le plafond de verre qu’il y a deux ans. Par ailleurs, 93,25% des mentors se sont déclarées satisfaites du programme et 87,5% seraient prêtes à le recommander à une collègue ou amie.

#11 Novembre 2021 – Conduite d’une réunion finale
Si les conditions sanitaires ne nous ont finalement pas permises de tenir la conférence finale envisagée, nous avons eu le privilège de pouvoir réunir une derrière fois les 24 et 25 novembre 2021, sous un format hybride, le partenariat. Ensemble nous avons tiré les dernières conclusions, mesurer le chemin parcouru et nous sommes projetés vers la suite.

Final-meeting-Nov-2021
Invite-Plateforme-Dec-2021

12# Et maintenant ? Invitation à partager la plateforme SWinG
Le partenariat a produit des idées et des ressources, mais le chemin à parcourir est encore long. C’est ensemble seulement que nous pourrons non seulement ouvrir des portes mais rendre le monde du sport plus résilient. Il n’est pas trop tard pour monter dans le bon wagon. Quel rôle pouvez-vous jouer dans le transfert de l’approche SWinG ?

Ferez-vous avec nous le pari que SWinG aura un rôle vital à jouer pour façonner, inspirer et mettre en valeur la contribution du sport à l’avenir, alors que le monde tente de trouver sa voie de résilience et de relance suite à la pandémie de COVID-19 ? Le sport, à tous les niveaux, mérite cette chance de montrer comment il « rythme » la vie de tant de communautés.

thumbnail_PHOTO-2021-11-28-09-31-30

Retour sur les Jeux Amazoniens D’Entreprise

La première édition des Jeux Amazoniens D’Entreprises a eu lieu le samedi 27 novembre 2021 à LA MARINA à Kourou…
logoFFSE

À propos

La Fédération Française du Sport d’Entreprise (FFSE) est une fédération multisports affiliée au CNOSF et agréée par le Ministère chargé des Sports.

Coordonnées

01 56 64 02 10
ffse@ffse.fr

Tous droits réservés 2021 | FFSE ©

NEWSLETTER
SPORT ENTREPRISE

Dernières actualités, prochains événements, exclusivités... 
M'INSCRIRE
close-link